Immunologie Molculaire.........

 ::  ::  Facult des biologie :: 

      

Immunologie Molculaire.........

    12, 2009 12:21 pm

L'Unit d'Immunologie Molculaire tudie les mcanismes molculaires de l'activation des lymphocytes T. Les signaux adresss au lymphocyte T (LT) par la cellule prsentatrice d'antigne (CPA) sont relays l'intrieur de la cellule par une multitude de protines intracellulaires (telles que des tyrosine et srine/thronine kinases, des protines adaptatrices, des petites protines G et des composants du cytosquelette). Ce systme dcode les signaux (positifs et ngatifs) provenant de l'extrieur et dtermine le devenir des LT en cellules effectrices de la rponse immunitaire, en cellules mmoires ou en les rendant incapables de rpondre (cellules " anergises ") au travers de mcanismes qui impliquent la prolifration, la re-programmation gnique ou encore la mort cellulaire.

Nos projets de recherches portent sur la comprhension du rle et la rgulation fine d'un certain nombre d'lments de l'appareil de signalisation.



Mcanisme de contrle de l'activit de Lck par CD45 (Claudine Irles et Frdrique Michel)

La protine tyrosine kinase (PTK) Lck contrle le seuil d'activation des LT en dclenchant des vnements biochimiques complexes, en cascade, aboutissant la prolifration et la diffrenciation du LT. Lck est soumis en mme temps un contrle positif de la part de la tyrosine phosphatase transmembranaire CD45 et ngatif par la PTK Csk qui est associe, dans les LT au repos, la protine membranaire PAG/Cbp rsidante dans les GEMs (glycosphingolipid-enriched membranes) ou " radeaux lipidiques ". L'quilibre entre ces deux effets opposs rgule la ractivit (le seuil d'activation) du LT. CD45 est exprim sous forme de plusieurs isoformes au cours du dveloppement thymique et de la diffrenciation des LT aprs stimulation par l'antigne. Ceux-ci (i.e. CD45RAB et CD45RO) diffrent par les dimensions et le degr de glycosylation de leur ectodomaine. Le rle de l'ectodomaine de CD45 a t tudi dans le but de dterminer s'il rgule l'activit de CD45. Cette question a t aborde l'aide de chimres de CD45, dont les ectodomaines respectifs (emprunts d'autres rcepteurs membranaires) taient de taille et de glycosylation diffrentes ou similaires celles de CD45. Nos travaux montrent que l'ectodomaine de CD45 rgule finement sa fonction en influenant son interaction avec les " radeaux lipidiques ". De ce fait, l'ectodomaine de CD45 dtermine l'tat d'activation de Lck prsent dans les " radeaux lipidiques " et la rponse du LT l'engagement du TCR par l'antigne. Nos tudes suggrent fortement qu'une interaction in cis existe au niveau membranaire entre CD45 et un ou plusieurs composants prsent(s) dans les " radeaux lipidiques " (selon le modle indiqu dans la figure 1).

Rgulation et rle de la protine tyrosine kinase ZAP-70 pendant l'activation des LT (Vincenzo Di Bartolo, en collaboration avec B. et M. Malissen)

Zap-70 (Zeta chain-associated protein de 70 kDaltons) est une protine tyrosine kinase (PTK) essentielle dans le dclenchement de l'activation du LT. Elle s'associe au rcepteur de l'antigne (TCR) quand celui-ci est engag par son ligand (le complexe antigne/CMH). Zap-70 possde une rgion de connexion (dite interdomaine B ; l'IB) entre ses deux domaines SH2 et son domaine tyrosine kinase. Dans l'IB rsident des tyrosines rgulatrices que nous avons prcdemment dcrites comme tant phosphoryles lorsque le TCR est stimul. Nous avons tudi le rle des tyrosines 315 (Y315) et 319 (Y319) de l'interdomaine B in vivo en collaboration avec le groupe de Bernard et Marie Malissen Marseille, chez des souris " knock-in " portant l'une ou l'autre tyrosine mute. Au travers de cette tude, nous avons conclu que par un mcanisme allostrique, la Y315 assure une association efficace de Zap-70 aux motifs ITAM des chanes CD3-zeta du TCR mais joue un rle mineur dans le dveloppement. En revanche, la Y319 provoque un dfaut grave de slection positive thymique et confirme in vivo son importance dans la rgulation de la fonction de Zap-70.

Une autre tude mene en collaboration avec l'quipe de C. Hivroz (Institut Curie, Paris) vient de rvler que, bien qu'essentiel pour le recrutement des principaux composants de signalisation et de l'orientation des microtubules vers le contacte TL-APC (une fonction apparemment requise pour la polarisation des processus de scrtion et endocytose). Toutefois, de manire inattendue, une partie de la configuration de la synapse immunologique (par exemple, la topologie de sgrgation des protines CD2 et CD45, dans la forme de supra-molecular activation clusters, SMAC) est normale en absence de Zap-70. Ces observations laissent supposer que, outre ZAP-70, d'autres kinases jouent un rle important dans la formation de la synapse immunologique.
http://www.pasteur.fr/icono/RAR/RAR2002/photo_1_Immol.jpg
Mcanismes molculaires de la co-stimulation CD28 : nouvelles voies de signalisation (Fabien Blanchet)

Une autre tude a port sur l'identification de nouvelles voies de signalisation actives par CD28, le rcepteur de co-stimulation ncessaire pour une prolifration et diffrentiation optimales des LT au cours de la rponse immunitaire. Nos travaux, l'aide de la spectromtrie de masse, ont permis d'identifier de nouveaux partenaires de signalisation qui interagissent avec CD28. Ces tudes ont men l'identification d'au moins deux nouveaux partenaires interagissant avec le domaine cytoplasmique de CD28. En outre, ces mmes tudes ont rvl des connexions, insouponnes jusqu' prsent, du signal CD28, certaines voies mtaboliques contrlant des modifications post-traductionnelles de protines de signalisation et la croissance cellulaire.

Etude de la fonction de la protine adaptatrice SH3P7 et la synapse immunologique. (Setsuko Mise-Omata)

Nous avons entam une tude de la fonction de la protine SH3P7, rcemment identifie. SH3P7 est une protine adaptatrice qui possde un domaine de type SCAD qui lie l'actine polymrise et un domaine de type SH3. Des donnes rcentes ont dmontr que SH3P7 est capable de former un complexe avec la dynamine 1 (appele galement " pinchase "), une des protines qui contribuent au mcanisme de formation des vsicules endocytiques. Toutefois, la fonction prcise de SH3P7 n'est pas claire et afin de la dcouvrir nous avons appliqu la technique d'ARN-interfrence (ARNi). En transfectant dans des cellules 293T un oligonuclotide d'ARN double brin, correspondant une squence de SH3P7, nous avons inhib fortement l'expression de la protine SH3P7. L'analyse par microscopie en immunofluorescence de ces cellules montre une forte inhibition de l'endocytose du rcepteur de la transferrine avec quasi-disparition du compartiment endocytique prcoce (early endosome, EE). Ces donnes montrent pour la premire fois que SH3P7 est implique dans la formation des vsicules de la membrane plasmique drives du processus d'endocytose (in press). Nous avons aussi obtenu par ARNi l'ablation stable mais partielle de SH3P7 dans des lignes de lymphocytes T. Nous testons les consquences de l'absence de l'expression de SH3P7 sur la formation de la synapse immunologique et sur la transmission du signal dans les LT.

Lgende de la Figure 1 :

Reprsentation schmatique du mcanisme par lequel CD45 rgule positivement l'activit de Lck travers une interaction faible avec les radeaux lipidiques (en dphosphorylant le site de rgulation ngative, la tyrosine 505, qui est contrle par la PTK Csk recrute la membrane via la protine PAG/Cbp). X reprsente un composant hypothtique du raft responsable de cette interaction.

Mots-cls: Lymphocytes T, kinases, phosphatases, protines adaptatrices, synapse immunologique




: 14
: 04/08/1990
: 26
:
:
:
: 06/11/2008

    

      


 ::  ::  Facult des biologie :: 

 
: